Le Basel Peace Forum appelle à un leadership réceptif et responsable pour la paix

 

Bâle, le 16 janvier 2017

Près de 120 dirigeants issus de l’économie, de la diplomatie, du monde académique et de la société civile se sont réunis les 15 et 16 janvier 2017 à Bâle afin de repenser la paix. Les discussions ont débouché sur un appel aux dirigeants internationaux en faveur d’un leadership réceptif et responsable pour la paix. Le Basel Peace Forum est organisé par la Fondation suisse pour la paix swisspeace. Il est financé par le canton de Bâle-Ville, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) et des donateurs privés.

Malgré les nombreux efforts entrepris par la communauté internationale, la promotion de la paix essuie actuellement des échecs qui remettent en question les succès obtenus par le passé. L’objectif du Basel Peace Forum est de se pencher sur les efforts jusqu’à présent consentis et d’apporter des idées nouvelles pour la paix. Suite aux discussions, les participants appellent les décideurs mondiaux à mener un leadership réceptif et responsable pour la paix dans le cadre des Nations Unies, du G8 et du Forum économique mondial.

Trois demandes à l’adresse des dirigeants mondiaux

L’appel de la première édition du Basel Peace Forum comprend trois demandes pour une promotion de la paix novatrice. Premièrement, il est primordial d’établir des forums et des mécanismes spécifiques afin de réunir autour du sujet de la paix les acteurs issus de secteurs aussi divers que l’économie, la diplomatie, le monde académique et la société civile. Renforcer un leadership réceptif signifie donc de sortir des cloisons existantes entre les secteurs et de promouvoir de nouveaux partenariats pour la paix. Le Basel Peace Forum a par exemple montré que le secteur de la santé revêtait une grande importance pour la promotion de la paix. Deuxièmement, le Basel Peace Forum appelle le secteur privé à s’engager davantage dans la promotion de la paix. Le potentiel des entreprises pour la promotion de la paix est considérable, comme le montre l’exemple du commerce en ligne qui permet la création de relations commerciales de confiance à travers le monde et augmente la transparence des transactions. Troisièmement, les dirigeants mondiaux sont appelés à prendre en compte la révolution technologique et l’intelligence artificielle comme un phénomène à double tranchant. Il est primordial d’utiliser le potentiel de l’intelligence artificielle dans la prévention des conflits violents sans pour autant ignorer les risques des chamboulements sociaux-économiques qu’elle provoque.

Le Basel Peace Forum doit avoir lieu régulièrement et vise à acquérir une portée et une renommée mondiales dans les prochaines années.

> Communiqué en PDF

> Communiqué en allemand et en anglais

 

Personne de contact

Lukas Krienbuehl
Responsable de la communication
+41 31 330 12 07
+41 79 245 11 65
lukas.krienbuehl@basel-peace.org

Vous trouverez plus d’informations sur le site :
www.basel-peace.org