Nouvel intergroupe parlementaire appelle à renforcer les efforts de la Confédération pour promouvoir la paix

 

Berne, 18 juin 2015

La Suisse doit s’engager davantage pour la promotion internationale de la paix à l’avenir. Cette revendication a été formulée ce jeudi à Berne par le nouvel intergroupe parlementaire « Promotion de la paix » bénéficiant d’une large assise politique. Le futur message concernant la coopération internationale de la Suisse 2017-2020 a constitué l’objet de sa première rencontre. La Conseillère nationale Evi Allemann (PS) ainsi que les Conseillers nationaux Roland Fischer (Vert’libéral), Hugues Hiltpold (PLR) et Urs Schläfli (PDC) partagent la co-présidence de l’intergroupe.

 

Lors de l’échange avec le Secrétaire d’État Yves Rossier et les ambassadeurs Christian Catrina (DDPS) et Claude Wild (DFAE), les membres de l’intergroupe parlementaire ont souligné que les conflits armés ne se limitent pas aux pays les plus pauvres comme le démontrent les exemples de l’Ukraine et de la Syrie. Pour cette raison, la promotion de la paix doit être dotée d’une marge de manoeuvre et de ressources suffisantes dans le premier message intégré sur la coopération internationale. La paix ne devrait pas uniquement constituer un objectif subalterne de la lutte contre la pauvreté. De plus, la coordination de la promotion civile et militaire de la paix doit être renforcée. La population suisse attache, en effet, une grande importance à la promotion de la paix comme élément central de l’engagement suisse en matière de politique étrangère.

> Communiqué en PDF

> Communiqué en allemand

Pour plus d'informations

swisspeace
Lukas Krienbuehl
Chargé de communication
+41 31 330 12 07
+41 79 245 11 65
lukas.krienbuehl@swisspeace.ch
www.swisspeace.ch