N° 149
Février 2017
5_terre des hommes Défilé de l'organisation Videos y Rollos dans le quartier de Bosa à Bogota. Videos y Rollos

En Colombie, de nombreuses initiatives de paix recourent à une approche artistique et créative pour lutter contre la violence dans les villes. À Bogota, les organisations pour les jeunes Asociación juvenil Videos y Rollos, dans le quartier de Bosa, et Barrios del Mundo, dans le quartier de Chapinero, en sont de bons exemples. Elles proposent aux jeunes des cours de musique, de théâtre, de vidéo, de photo ou d’arts plastiques, pour leur faire découvrir ces domaines, mais aussi pour leur donner de nouvelles perspectives d’évolution. En effet, au-delà de l’apprentissage de différentes techniques, la part belle est faite à l’échange sur des thèmes précis. Les jeunes apprennent ainsi à confronter leurs avis et idées, et à accepter des points de vue différents du leur.

Pour les jeunes, l’art est la possibilité d’exprimer de multiples manières leurs opinions, leurs sentiments et leurs difficultés sur des questions de société et du quotidien, le but étant de les rendre critiques et capables de s’affirmer. Il est important de leur donner la possibilité de s’exprimer, car s’ils ne peuvent pas le faire, ils ne peuvent pas être compris, donc pas entendus. Or, une personne qui n’est pas entendue ne peut pas se sentir incluse, ce qui conduit à l’agressivité et à la violence.

En outre, ces projets artistiques encouragent la participation des jeunes à la vie du quartier, en particulier à l’occasion du festival culturel qui y a lieu chaque année. Grâce à ces activités menées en commun, les jeunes apprennent non seulement à s’accepter les uns les autres, mais aussi à se respecter, ce qui renforce la confiance en soi et les relations sociales.

terre des hommes schweiz soutient de tels projets de prévention de la violence auprès des jeunes, notamment à Bogota, Medellín, Cali et Cauca.