humanrights Station radio de « The Voice of Zacate Grande » au Honduras. Anna Leissing/swisspeace

Selon l’ONU, les objectifs du Programme 2030 « visent à réaliser les droits de l’homme pour tous, l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles ». Le but de ce programme est de créer un monde « où soient universellement respectés les droits de l’homme et la dignité humaine, l’État de droit, la justice, l’égalité et la non-discrimination. »

Chacun des 17 objectifs de développement durable (ODD) peut s’appuyer sur les engagements des États – y compris de la Suisse – résultant des conventions internationales centrales en matière de droits humains. Le Programme 2030 s’inscrit ainsi d’un côté dans un cadre juridiquement contraignant, et devient, de l’autre, un véritable instrument de mise en œuvre des droits humains. À cet égard, l’Institut danois pour les droits de l’homme a développé un outil web très utile, le Guide sur les droits de l’homme dans les Objectifs de Développement Durable, qui met en évidence l’ancrage des droits humains dans les ODD et qui souligne les liens concrets qu’il existe entre les 169 cibles et la grande diversité d’instruments visant à mettre en œuvre les droits humains.

Exiger des mesures concrètes pour la mise en œuvre de l’objectif 16, qui vise à promouvoir des sociétés pacifiques et ouvertes à tous, nécessite ainsi une coopération contraignante des organisations œuvrant pour la paix, le développement et les droits humains. C’est ensemble qu’elles peuvent aborder les questions des politiques suisses discriminantes et des répercussions négatives de la politique suisse et des grands groupes de sociétés à l’étranger sur les droits humains. Ensemble, elles doivent par exemple exiger la création d’une institution nationale pour les droits humains qui soit conforme aux directives de l’ONU ainsi qu’aux indicateurs de l’ONU définis pour réaliser l’objectif 16.

La plateforme d’information humanrights.ch se fixe comme objectif de régulièrement mettre à jour les aspects du Programme 2030 relatifs aux droits humains et de familiariser ses ONG au Programme 2030. Enfin, en réseau, elle vise à attirer l’attention sur le fait que relier le Programme 2030 aux procédures et campagnes du travail en faveur des droits humains représente un réel potentiel politique.