N° 149
Février 2017
4_FF Program Message de paix dans le village de Pichilín (département de Sucre), où l’organisation Sembrandopaz est active. Caritas Suisse
Semillas de Esperanza Janne Christ jchrist@caritas.ch Responsable de programme Colombie à Caritas Suisse

Une nouvelle ère a commencé en Colombie avec l’entrée en vigueur du traité de paix le 1er décembre 2016, après quatre ans de négociations entre le président Santos et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC). Suite au refus de la première version du traité par la population colombienne lors d’un référendum début octobre, les deux parties ont signé une version remaniée du texte le 24 novembre 2016. Cette signature marque la fin de l’un des conflits les plus longs et violents du monde : en une cinquantaine d’années, il aura causé plus de 200 000 morts, des milliers de disparus et près de sept millions de déplacés.

Il s’agit désormais de mettre le traité en application, ce qui nécessite non seulement de la bonne volonté de la part des parties au conflit, mais aussi une participation active de la société civile. Depuis 2014, dans le cadre du programme de promotion de la paix Semillas de Esperanza, dix organisations et ONG suisses (ask!, Caritas Suisse, COMUNDO, Action de Carême, EPER, Peace Brigades International, Peace Watch Switzerland, Swissaid, terre des hommes schweiz, Terre des Hommes Suisse), la Division Sécurité humaine du DFAE et l’ambassade de Suisse en Colombie apportent leur soutien aux organisations Sembrandopaz et Colemad.

Ces dernières sont actives dans la région caraïbe, fortement touchée par le conflit. Colemad s’engage pour la protection des droits humains et plus particulièrement le droit à la terre, les droits des femmes et l’égalité hommes-femmes. Pour ce faire, elle effectue un travail de réseautage et de lobbying politique, et contribue à l’organisation de groupes citoyens. Sembrandopaz soutient le développement de la région par la consolidation des structures communales, la promotion d’une agriculture durable, le renforcement des organisations de la société civile et la création de forums de discussion pour faciliter le processus de paix au niveau régional et local. Pour ces deux organisations, la paix représente bien plus que la fin d’un conflit armé. Y parvenir nécessite des solutions globales, la participation de tous et un effort de longue haleine.

Semillas de Esperanza Janne Christ jchrist@caritas.ch Responsable de programme Colombie à Caritas Suisse